En pratique

Le panier

Chaque semaine un panier différent ! Pour cela c'est pas moins de 80 sortes de légumes et aromates qui sont plantées tout au long de l'année. Les légumes sont cueillis le matin et livrés le soir.

Diversité de légumes

Le panier contient généralement 7 à 9 légumes différents, la moitié étant des légumes "consistants" et l'autre moitié des verdures (salade, épinard,...) et des aromates.

Petit ou grand panier ?

Le grand panier convient en principe pour 4 personnes mangeant régulièrement des légumes. Le petit équivaut en quantité à la moitié d’un grand (donc pour 2 personnes), mais présente la même diversité.

Panier d'échange

Un panier d’échange permet d’y déposer un légume que l’on apprécie moins et d’y reprendre celui qu’un autre Amapien y a déposé.

Recettes

Afin d'utiliser au mieux le contenu du panier, des recettes sont envoyées par e-mail chaque semaine et il peut être envisagé de faire ensemble des conserves.

Lieu de distribution

Nicolas livre les légumes de son champ dans divers lieux de distribution (situés dans un rayon d'environ 10 km autour de Louvain-la-Neuve). En début de saison, chaque Amapien choisit le lieu de distribution qui lui convient le mieux et s'y tient. Un panier oublié peut être retiré le lendemain dans un autre lieu de distribution. En ce cas l'Amapien assume évidemment l'état des légumes (panier de la veille).

En cas d'absence ou d'indisponibilité

La livraison des paniers est assurée chaque semaine durant la saison de production. Si un Amapien ne peut venir récupérer son panier parce qu'il est en vacances (ou pour toute autre raison), il en informe le responsable de son lieu de distribution et lui fait part de la solution qu'il aura choisie : - soit il chargera une personne de son choix du retrait de son panier au lieu de distribution ; - soit il demande à ce que les légumes de son panier soient partagés entre les abonnés de son lieu de distribution ou déposés dans le panier d'échange.

Lieux et jours de distribution
Prix

« Quel bonheur et privilège d'avoir un maraîcher près de chez soi qui produit de si bons légumes. »

Véronique